Indice des feux

Roman d’Antoine Desjardins Editions La Peuplade Lors d’une rencontre zoom pour les 68 premières fois Antoine Desjardins a comparé son roman à une belle et bonne petite carotte biologique qui aurait été cultivée avec amour durant un long moment, et moi qui adore les carottes non pas parce qu’elles rendent aimable mais parce que j’aimeLire la suite « Indice des feux »

sept gingembres

Roman de Christophe Perruchas la brume au rouergue / Editions du Rouergue Antoine est publicitaire, numéro 2 d’une boîte qui tient le crachoir aux grandes agences. Parisien, la quarantaine bien vécue, marié, père de deux enfants, un appartement aux hauts plafonds et belle vue, une maison au Croisic, rien ne semble l’arrêter, et certainement pasLire la suite « sept gingembres »

L’enfant céleste

Roman de Maud Simonnot Les éditions de l’Observatoire Célian et sa mère Mary vont mal, lui est malheureux à l’école car différent, décalé, tandis qu’elle se remet difficilement d’une rupture amoureuse brutale. Ils n’aspirent plus à la vie qu’ils mènent l’un comme l’autre, sans vraiment le formuler, et Mary sent bien qu’ils sont aspirés dansLire la suite « L’enfant céleste »

Les monstres

Roman de Charles Roux Editions Rivages Quatrième de couverture : « Lors d’un dîner-spectacle, dans un restaurant tenu par une sorcière, au cœur d’une ville de béton sur laquelle plane une menace invisible, un homme et une femme se rencontrent. » Rien de plus, rien de moins, et 605 pages attendent le lecteur. Bientôt il découvre David, AliceLire la suite « Les monstres »

Over the Rainbow

Constance Joly ne fait pas mentir son exergue de Karen Blixen « Tous les chagrins sont supportables si on en fait une histoire. » Cette mémoire écrite, en plus d’un bel hommage à son papa, est un condensé d’histoire du rejet de la différence au XXème siècle. C’est peut-être un moyen pour elle de dire son amour malgré la mort, de dire sa peine pour mieux la ranger dans un tiroir afin d’avancer, c’est en tout cas un livre fort, très fort, sur l’amour qui emporte loin, qui rend plus fort, qui rend heureux.

Une fille de passage

Roman de Cécile Balavoine Editions Mercure de France New York, fin des années 90. Etudiante française dans la ville américaine, Cécile Balavoine suit le cours d’un professeur qu’elle croyait mort, Serge Doubrovsky, grand prêtre de l’autofiction. Elle étudie ses livres, attire son attention et s’installe chez lui avec deux autres étudiants alors que lui estLire la suite « Une fille de passage »

Sauf que c’était des enfants

Un roman de Gabrielle Tuloup Editions Philippe Rey Les mots de Christian Bobin ouvrent ce roman et déjà disent tout. « J’attendais d’être reine. Je ne sais plus que mendier. Je voulais vivre de bel amour. Je meurs de sale blessure. Et pourtant je suis là : indemne. Je souffre de ma vie intacte dedans ma vieLire la suite « Sauf que c’était des enfants »

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Un roman d’Harper Lee Editions Livre de Poche Alabama, années 30. Atticus Finch, avocat, élève ses deux enfants, Jem et Scout. Intègre, intelligent, original, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Scout, la plus jeune de la famille, raconte 3 ans de son enfance, marquée par ce procès. SonLire la suite « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur »