Les coeurs imparfaits

Roman de Gaëlle Pingault

Editions Eyrolles

Quand j’ouvre Les cœurs imparfaits je découvre les destins croisés de personnages qui pourraient être vous, ou moi, des gens de la vraie vie, pas forcément les protagonistes que nous nous attendons à découvrir dans un roman. Et le premier effet est assez déculpabilisant ! Personne n’est parfait et encore moins les héros des livres ! Chouette !

Et puis elle est solidement plantée dans le réel cette histoire, elle sonne juste, encore plus par les temps qui courent. Elle souligne comme la société peut être broyée par le libéralisme, par ceux qui ne savent pas faire autre chose que s’enrichir, au mépris de tous. 

Enfin, et pour terminer, ce roman dit parfois des mots qui tournent inconsciemment dans notre tête.

« Je. Suis. Seule. SEULE. Ces mots lui sautent au visage. Cette formule a bercé son enfance et son adolescence. Barbara se la répétait comme un mantra pour se donner de la force. Je suis seule, donc je dois m’en sortir seule. »

Et ça, c’est juste précieux. Cela fait même rentrer ce roman dans la catégorie des livres thérapeutiques, ses mots soignent.

« Vous avez raison. J’ai besoin d’être consolé. Mais il faudra que j’accepte l’idée que j’y ai droit. »

Des mots qui brisent la solitude ou les remparts que la vie peut parfois construire autour de nous. 

« Oser avancer, en tenant compte d’où je viens et en acceptant mes faiblesses. Ne pas renoncer même quand ça tangue fort. Accepter la peur, parce que c’est de cette manière qu’on l’affaiblit. Donner le meilleur de moi, y compris pour m’aimer telle que je suis. »

Bref, Gaëlle Pingault a écrit un livre doudou, qui réchauffe le cœur, qui va chercher des émotions enfouies ou oubliées pour les rendre plus douces, et nous rendre plus fort(e)s.

4 commentaires sur « Les coeurs imparfaits »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :